Et si on se reveillait ?

Continuez à semer le doute, l’hésitation, dire moi oui mais, et on est enterré pour cinq ans. Clémentine Autain fait la même chose, « oui mais, oui mais », le PCF fait la même chose ! Tout ces valses hésitations sont dangereuses, effritent nos maigres supposés 15 %, laissent entendre une désunion de fond…

letempspasse

Les électeurs ne voteront que pour ceux qui sont et sereins et surs d’eux. Pas pour ce mélange hétéroclite complétement incertain. Croyez vous que Lepen fasse dans la valse hésitation ? non, et ça paye, alors que nous, « insoumis », nous stagnons grâce ou à cause de ces valses hésitations…

Cinq mois c’est très court, trop court, l’image de la gauche est très écornée à cause d’Hollande et son gouvernement fantoche, véritable panier percé incertain. Nul ne peut le nier, ces valses hésitations continuent de l’écorner, vous avez un outil en main et vous hésitez à cultiver ? l’outil 15 % l’outil Mélenchon, servez vous en, rien ne pousse sans racines et nous n’en avons quasiment aucunes d’assez épaisses avec la désunion depuis 2012.

Rappelez vous la cigale et la fourmi. La division ayant chanté tout l’été se trouva fort dépourvue quand la bise fut venue. L’heure du choix, vu le temps restant est essentiel, face aux électeurs.

Mélenchon a fait un travail magnifique,  a donné une suite à l’humain d’abord alors que les autres continuaient à se tâter pour savoir, qui, à quelles conditions, et comment, une attitude qui si elle se prolonge va mener à l’échec ! La continuité des voix dissonantes ne peut mener qu’à cela. Le bon sens aurait exigé que nous renforcions nos avoirs, nos bases de 2012, rien n’a été fait dans ce sens, hormis la culture de la division qui a tué notre potentiel à travers l’humain d’abord.

Viendront ensuite les pleurnicheries, les règlements de compte, les accusations, et encore plus de divisions ? faudra t’il encore attendre cinq ans ?  Et bien cette fois, ça sera sans moi,  je claquerais la porte en me disant, NON  je ne vais pas reperdre cinq ans à militer pour des personnes incapables de trouver la voie d’une union solide, équivalente au moins à celle de 2012.

PB.

3 réflexions sur « Et si on se reveillait ? »

  1. salut patrick !
    Il faut à tout prix se regrouper toutes et tous derrière JLM , mettre de coté ce qui nous divise et prendre ce qui nous uni,c’est maintenant ou jamais, c’est notre seule chance de réussite.

  2. Je le pense aussi… Nous n’avons plus le temps pour les tergiversations interminables, il ne reste que 5 courts mois.. c’est peu, il y a ur-gen-ce !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.