Vaccin or not vaccin ?

Vaccination: L’article 16.3 du code civil déclare en substance, possiblement en faveur des personnes contre la vaccination « Il ne peut être porté atteinte à l’intégrité du corps humain qu’en cas de nécessité médicale pour la personne ou à titre exceptionnel dans l’intérêt thérapeutique d’autrui.
Le consentement de l’intéressé doit être recueilli préalablement hors le cas où son état rend nécessaire une intervention thérapeutique à laquelle il n’est pas à même de consentir. »

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a précisé sa position sur les 11 vaccins obligatoires en indiquant que le gouvernement travaille sur l’instauration d’une « clause d’exemption » pour les parents qui y sont opposés pour leurs enfants. Sur RTL ce jeudi 6 juillet, elle a aussi précisé « réfléchir aux sanctions ». Mais « ce n’est pas, à mon avis, la meilleure façon d’avancer », ajoutant que « l’objectif n’est pas d’avoir des amendes mais de faire de la pédagogie ».

Lien externe :

Que dit Légifrance sur le droit au respect du corps humain ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.