Une réflexion sur « Et sinon… »

  1. Ils se sont rencontrés non en île de la cité (trop près du quai des orfèvres) mais loin de France. Les affaires de braqueurs se traitent toujours dans l’ombre d’un cataclysme-excuse. Le petit ayant à apprendre du grand. Le petit c’est une escroquerie alors que son homologue métropolitain, c’est à l’échelon de 99% de la populace (et en toute impunité). Le grand va donner des leçons au petit !

    https://wp.me/p4Im0Q-2z5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.