Archives par mot-clé : Parti socialiste

PS petits arrangements entre amis

5 ans de mensonges, de trahisons, on prend les mêmes et on recommence ? Tambouilles, carabistouilles, magouilles, petits arrangements entre amis….

 

Les principales investitures au Parti socialiste : A Paris, Jean-Christophe Cambadélis, le Premier secrétaire du PS, a dû affronter le vote des militants. Il a été investi dans le 19e arrondissement de Paris, en battant la fille du candidat à la primaire Gérard Filoche, avec 75,5% des voix.

La ministre du Travail, Myriam El Khomri, a été désignée candidate PS dans la 18e circonscription de Paris, à l’issue d’un vote très serré. Elle l’a emporté face à Atat Gabelotaud, conseillère municipale.

L’ancienne ministre de l’outre-Mer, George Pau-Langevin, a été investie dans le 20e arrondissement de la capitale.

Dans la 17e circonscription de Paris, les choses sont compliquées : les deux candidats, l’ancien ministre Daniel Vaillant et Colombe Brossel ont tous les deux revendiqué la victoire, dans un scrutin effectué avec des bulletins impropres.

 

Tous les autres députés sortants ont été réinvestis : Jean-Marie Le Guen, Annick Lepetit, Sandrine Mazetier, Patrick Bloche, Pascal Cherki, et Seybah Dagoma. A noter qu’en Haute-Garonne, Christophe Borgel et Gérard Bapt ont été désignés candidats.

Jean-Jacques Urvoas a été investi en Bretagne, dans la circonscription de Quimper-Fouesnant-Briec.

A noter également : l’époux de Najat Vallaud-Belkacem, Boris Vallaud, actuellement secrétaire général adjoint de l’Elysée, a été investi par le PS dans la 3e circonscription des Landes, face à Paul Carrère, élu du département. Le conseiller de François Hollande, dont certains dénoncent le parachutage, a été désigné par les militants avec 63,5% des voix. Il avait le soutien de Henri Emmanuelli, qui souhaitait lui laisser son siège à l’Assemblée nationale.

Les ministres et les législatives

La majorité des membres du gouvernement se sont fixés comme objectif de se faire élire député en juin 2017.

La plupart des 23 ministres (ou secrétaires d’Etat) élus en 2012 se représenteront en 2017.

Mais certains vont tenter de faire leur entrée à l’Assemblée nationale.

Najat Vallaud-Belkacem a été investie choisi la 6e circonscription du Rhône, à Villeurbanne. La ministre de l’Education nationale n’a jamais siégé au Palais Bourbon, elle avait été battu en 2007 et ne s’était pas présenté en 2012.

Myriam El Khomri est donc la candidate du 18e circonscription de Paris (dans le 18e arrondissement, historiquement très favorable à la gauche manipulable à souhait).

Madame à des souhaits

Emmanuelle Cosse souhaite être candidate « en région parisienne, selon Le Parisien qui a interrogé son entourage, mais on sait pas sous quelle étiquette, puisqu’elle a quitté EELV à son entrée au gouvernement. L’écologie c’est secondaire…

Audrey Azoulay souhaitait récupérer l’investiture du PS dans la 6e circonscription de Paris, mais a finalement renoncé. La jeune secrétaire d’Etat chargée de l’Aide aux victimes, Juliette Méadel, a quant à elle été investie en Seine-et-Marne, dans la circonscription de Chelles.

Au service du MEDEF et de la finance

« le changement c’est maintenant »

Comptez sur eux pour servir le MEDEF et la Finance comme ils l’ont fait pendant 5 ans.