Archives de catégorie : Capitalisme

Quand un fou ne peut certifier

Iran, le fou décoloré ne peut certifier l’accord nucléaire avec l’Iran. Un petit pas en arrière pour l’humanité, un grand pas pour la fureur et l’irresponsabilité.

Passons à l’imaginaire

Sur une des très rares îles de « l’univers » ou la vie pourrait être féconde, se démultiplier, ce fut seulement à la dernière seconde que nous apprîmes la vérité. Les 21 grammes qui se volatilisaient n’étaient pas « l’âme », sorte d’utopie possessive, imaginaire, inventée par un patriarcat avide de dominations, d’énergies et de matières palpables, distribuant les bons points, la lumière la plus douce ou la nuit la plus obscure, la récompense ou la punition, selon une hiérarchie de commandements fructifiant sur des îlots d’espérances éternellement insatisfaites, anarchiques, il ne s’agissait que d’un condensé microscopique, sorte de pulsion reptilienne, tentaculaire, ne se nourrissant que de fureurs avides, dévorantes, incandescentes, depuis que le temps était temps..

Passons à la réalité

La véritable question de fond qui se pose, c’est : Qu’à donc promis Israël à cette vieille chair tremblotante, nationaliste, vulgaire, aussi corrompue qu’un morceau de viande pourrissant ? Quels sont les lobbys qui sont parvenus à pousser cette brute épaisse, brutale, grotesque à cette décision ? Les lobbys de l’énergie ? de l’armement ? nationalistes ?  Israéliens ? Les idéologies d’extrêmes droites copulant à qui mieux mieux ?

Une unième autre vue

Et si cette décision n’était basée que de ce qui vient des terres d’Iran quand certains présidents affirmaient qu’il fallait éradiquer totalement et définitivement Israël ? L’ONU exigera t’elle la vérité ? elle ne le fit pas quand l’Irak fut intensément bombardé pour une prétendue détention d’armes de destruction massive. Qui gagnera ? l’avidité ou la vérité ? l’avidité économico-énergétique ?

Pour la plupart de nos concitoyens, ce sont menaces et terreur qui avancent pour l’heure, incontrôlées, sans finesse ni diplomatie,  épaisses comme une brume sale, poisseuse, quasi nucléaire….

PB.

Macron quand tu le croises…

Anecdotiquement Macron c’est comme Sarkozy Quand tu l’croises t’a intérêt à recompter tes doigts si tu lui a serré la main.

A Monsieur Véran député censeur

A Monsieur Véran député

C’est bien la peine d’être neurologue Monsieur Véran et de se servir si peu de ses propres neurones en politique, n’auriez vous reçu aucune éducation ? Pilonner ? c’est un langage de charretier ! Ce n’est pas un langage économique, ni social, ni éducatif et encore moins digne d’un neurologue, une profession à laquelle je porte une haute estime…

Qui souffle sur les braises sinon vous et les sbires multi partis qui ont reniés leurs convictions d’antan avec un bel entrain ?

Prenez votre courage à deux mains Monsieur Véran et citez les mensonges de Monsieur Jean-Luc Mélenchon les uns après les autres, nous savons nous aussi, dits « insoumis », lire, écouter… Rien n’est pas réalisable dans le programme de Monsieur Mélenchon, un programme mûrement réfléchi, approuvé par un Monsieur qui a de l’expérience et qui fut bien avant vous député, sénateur, et j’en oublie….

Non aucun insoumis ne souhaite de chaos, bien au contraire, nous ne désirons que l’apaisement, qu’à nous électeurs soient pris en compte nos exigences, ne faisons nous pas parti de ceux qui vous rémunèrent ? Nous ne sommes pas vos domestiques, ne l’oubliez pas/plus à l’avenir.

Quand à souffler sur les braises, ce ne sont pas les Insoumis qui ont tant soufflé sur les braises que Rémi Fraisse fut exécuté d’une grenade dans le dos sinon vos amis « socialistes » !

Ce ne sont pas les Insoumis qui auraient tant soufflé sur les braises qu’un de vos collègues député frappait un député socialiste à coups de casque !

Je pourrais vous faire une longue liste de vos violences extrêmes jalonnant un passé récent… Oseriez vous le nier, quel va être votre prochain déni ? Loin de moi toute idée de menace, d’insultes, les faits sont la, ayez au moins la capacité de les prendre en compte et ayez au moins l’élégance de cesser de supposer des violences de la part des Insoumis qui n’ont jamais eu lieu !

Monsieur Véran et ses amis sont #JeSuisCharlie, tant et si bien qu’ils en ont censuré ce texte sur Facebook,  Charlie un peu mais pas trop, heureusement que comme membres du peuple, nous rémunérons comme tout un chacun des députés censés être à l’écoute du peuple. Quel amateurisme….