Archives de catégorie : Questionnements

Faut il continuer à financer les religions à la télévision ?

A un débat vite disparu hélas, amoindri par des questions hors sujet, ou il était question de ne plus financer les religions via la télévision, j’ai tenté de donner mon point de vue.. ce n’est pas une chose simple.

Il serait effectivement sage d’arrêter la propagande de sectes, même si elles ont réussie, hormis si on présente ça comme des épisodes de science fiction… deux heures à se taper de l’immatériel, d’un « dieu » inventé par l’homme, un dieu que personne n’a jamais vu ni entendu… c’est tout de même fort de café non ?

Des émissions financées par les « religions » mais par nous aussi via la redevance, et « dieu » sait qu’il nous en faut subir des hypothèses farfelues si on « allume » la boite magique…

C’est un problème, que chacun croit dans ce qu’il veut, c’est normal, toutes les hypothèses sont permises, mais pas de croire dans ce que personne n’a jamais vu ni jamais entendu, ce n’est pas normal, il serait temps de démystifier ce monstrueux mensonge.

Mais qui osera ? comme pour tout le reste, l’humain dans sa majorité est mouton et n’ose affronter la réalité de face de peur de subir la critique… et combien de choses sont comme ça et ont fait que des millions de gens sont morts et continuent à mourir pour une hypothèse bien humaine, uniquement humaine jusqu’à preuve du contraire ?

Rien que de l’écrire peut me valoir de mourir demain… c’est quand même dingue, pour ne pas dire incroyable de « financer » de telles choses 4,5 millions d’années plus loin alors que des milliards de femmes, d’enfants, d’hommes sont mort, dont beaucoup dans la souffrance, leurs dieux doivent etre particulièrement sourds, au moins autant que les « croyants » en on ne sait trop quoi exactement, regarder à l’intérieur d’un cercueil donne pourtant une sacrée sale idée de l’accueil au « paradis », comment peut on encore suivre de tels idéologies complétement scabreuses dont la plus grande partie ne tient même pas debout ?

Ah évidemment la tradition, l’accoutumance, l’éducation laisse des traces indélébiles mais c’est effrayant…

La vie est elle donc si peu précieuse pour qu’on en use avec autant d’ignorance, de mépris, d’élucubrations sans fondements depuis des millénaires ? Je demanderais aux religieux, mais alors pourquoi continuer à vivre si le paradis est si accueillant que cela ? pourquoi naitre ? pourquoi nous envoyer ici bas ? avons nous démérité dans une vie antérieure ? sommes nous des ordures en pénitence ?

Les religions ne sont que des résiduels de lointaines époques ou l’homme avait peur de l’orage, des éclairs, du ciel qui cachait l’espace, de l’invisible supposé jusqu’à l’invention du microscope ou du télescope, de la mort, et comme tout êtres terrorisés, il a été manipulable et donc manipulé… « oh chouette le sauveur.. », et il l’est toujours autant, ceux qui sortent de la terre pour aller dans l’espace sont ils sacrilèges ?

Quand on pense qu’il a carrément fallu créer la « laïcité » pour parvenir à fuir les fanatiques il y a de quoi être effrayé, si la politique ou la science démontrent leurs bien fondés, leurs nécessités, les religions ne démontrent rien, et ô cruel paradoxe pour les « croyants », seul Dieu n’est pas au courant qu’il existe.

L’homme providentiel

L’homme providentiel décrié et pourtant.. Je crois qu’au contraire c’est bien utile et pratique « l’homme providentiel » pour le peuple, seuls ceux qui avancent des idées et s’évertuent à les mettre en musique s’extraient de la masse, si quelques uns ne se distinguaient pas de la masse, nous serions encore dans les grottes en train de mâcher des racines en courant derrière les licornes avec une massue..

L’intelligence des uns est bien souvent la providence de millions d’autres depuis l’aube des temps…

Le providentialisme n’existe pas en soi, c’est une chaine de conscientisations successives qui allient intelligence, progressisme et intérêts pour la cause humaine qui mènent à l’évidentialité.

EUREKA !

C’est celui qui explore, se risque, celui qui sort du rang, des idées reçues, du mouvement perpétuel et immuable des foules, de l’usage tribal millénaire qui fait le providentiel, tout commence toujours par celle ou celui qui, par exemple, s’employa à domestiquer le feu permettant ainsi de créer l’outil susceptible de sculpter la roche qui permit d’inventer la roue …

PB.

L’homme providentiel Chapitre 02:  Qu’est-ce-ke-cé-ke-ca ?